The Wallflower Execution

Tinka Pittoors

22.10 – 30.12.2017

A l’occasion de sa troisième exposition solo à la galerie, Tinka Pittoors (1977, Brasschaat) continue de déployer son œuvre autour du thème de la nature emprisonnée par l’homme. Elle la décline en sculptures, installations, peintures et céramiques qu’elle a réalisées lors d’une résidence de trois mois au Europees Keramisch WerkCentrum, ‘s-Hertogenbosch, Pays-Bas.

Pour The Wallflower Execution, elle s’inspire des natures mortes du maniérisme hollandais qui présentaient, au-delà de la réalité ordinaire, des bouquets improbables de fleurs réinventées dont l’assemblage défiait la logique de la succession des saisons. Notons au passage que la plupart de ces peintres de fleurs furent originaires d’Anvers tout comme Tinka Pittoors. Si au 18e siècle, ces bouquets enchanteurs mettaient en garde contre la précarité de la vie terrestre, lorsqu’on regarde les œuvres tridimensionnelles (sculptures, installations) de Tinka Pittoors, une certaine cruauté s’impose d’emblée : les fleurs et les oiseaux y sont enfermés, évoquant la nature prise au piège dans les intérieurs, servant d’ornement.

Dans la longue installation The Wallflower Execution, Tinka Pittoors accroche, sur une structure de bois rudimentaire, les fruits d’une pêche contemporaine : à côté des fleurs, des oiseaux et d’un bois de cerf, pendent des bouteilles en plastique, des chaussures, des pinceaux … Et face à cet assemblage, un tabouret posé rappelle la cruelle position de la fille qui "fait tapisserie" au bal – en référence à la double signification du titre.
Deux couleurs dominent : le blanc du matériau nu (gesso, par exemple) et le bleu cobalt choisi par Tinka Pittoors pour son caractère artificiel. Ceci tranche avec son univers joyeusement bigarré.
L’artiste considère cette œuvre comme le début d’une histoire que l’imagination – la sienne et celle du spectateur - fera évoluer, nourrissant cette réflexion sur la nature morte actuelle.

 

On the occasion of her third solo exhibition at the gallery, Tinka Pittoors (1977, Brasschaat) continues to develop her work around the theme of nature imprisoned by man. She elaborates this approach through sculptures, installations, paintings and ceramics that she produced during a three-month residency at the Europees Keramisch WerkCentrum in 's-Hertogenbosch in the Netherlands.

For The Wallflower Execution, she found inspiration in the still lifes of Dutch Mannerism which presented, far removed from ordinary reality, improbable bouquets of reinvented flowers whose assemblage defied the logic of the succession of seasons. One may note in passing that most of these flower painters were originally from Antwerp, as is Tinka Pittoors. If, in the 18th century, these enchanting bouquets cautioned against the precariousness of life on Earth, the three-dimensional works (sculptures, installations) of Tinka Pittoors seem at first glance to exude a certain sense of cruelty: the flowers and birds are locked up in the work, as if nature were trapped inside, serving as ornament.

In the long installation The Wallflower Execution, Tinka Pittoors hangs on a rudimentary wooden structure, the fruits of a contemporary fishing expedition: next to the flowers, birds and deer antlers, there are plastic bottles, shoes, brushes... Facing this assemblage is a stool that recalls the cruel position of the "wall flower", the girl at the ball - as a reference to the double meaning of the title.
Two colors dominate: the white of the bare material (gesso, for example) and cobalt blue, chosen by Tinka Pittoors because of its artificiality, which contrasts heavily with her cheerfully colorful universe.
The artist sees this work as the beginning of a story which the imagination - her own and that of the spectator - will take further, as it feeds the reflection on the nature of this still life. 

 

du jeudi au dimanche
de 14 h à 18 h 30
ou sur rendez-vous

van donderdag tot zondag
van 14 u tot 18 u 30
of op afspraak

von Donnerstag bis Sonntag
von 14 Uhr bis 18 Uhr 30
oder nach Vereinbarung

from Thursday till Sunday
from 2 pm till 6.30 pm
or by appointment

 

Vernissage
dimanche 22 octobre
de 15 h à 18 h 30

zondag 22 oktober
van 15 u tot 18 u 30

am Sonntag, dem 22. Oktober
von 15 Uhr bis 18 Uhr 30

on Sunday, October 22th
from 3 pm to 6.30 pm